L'AMSAM fêtes ses 100 ans
AMSAM, Association Médico Sociale Anne Morgan
Le 20 juin 2017. L'AMSAM fête ses 100 ans.
AMSAM

Historique

1917 : Anne Morgan, américaine, fille du banquier J.P. Morgan, implante près du front, à Blérancourt, le Comité Américain pour les Régions Dévastées (CARD). Quel chemin depuis !  

Dès 1914, Miss Morgan était venue en aide aux blessés, puis aux civils français. Elle structure son action au fil des ans: avec le CARD, elle priorise son action en créant un service social, un service de PMI, la reprise de laGoutte de Lait aidée en cela par ses amies infirmières qui la rejoignent en France.  

Miss Anne Morgan souhaitant que les habitants reprennent leur destin en main, le CARD devient en 1923 l’Association d'Hygiène Sociale de l'Aisne (AHSA). En 1939, notre américaine reprend l’initiative par la constitution du Comité Américain de Secours Civil qui structure progressivement les centres  de santé de Coucy, Anizy,  Blérancourt et Vic. Au décès d’Anne Morgan en 1952, les trois premiers seront transférés à l’AHSA et l’Association prendra le nom de sa fondatrice : Association Médico-Sociale Anne Morgan (AMSAM). 

L'AMSAM développe depuis de nouvelles activités auprès des personnes en situation d’exclusion, des personnes âgées, en situation de handicap ou malades qui permettent leur maintien à domicile et leur insertion dans la société : en 1960, le service d’aide à domicile ; en 1976, c’est l’ouverture de la résidence de l’Amitié ; en 1980 est mis en route le service de soins infirmiers à domicile et celui d’Hospitalisation à domicile ; dans les années 90, démarrent l’accompagnement social lié au logement et l’accueil d’urgence.

On le voit, l'imagination au service de l’engagement n'a pas de limite. Depuis 20 ans ce foisonnement se poursuit, avec les deux « hôtels sociaux » de Soissons, le CLIC (Centre local d'information et de coordination gérontologique), la reprise de la résidence les Acanthes, l'extension de l'HAD sur Château-Thierry et le Laonnois, la mise en place d'une équipe spécialisée Alzheimer, d’une plateforme pour la promotion de la santé et la prévention de la perte d’autonomie... 

400 salariés poursuivent l'action d'Anne Morgan, probablement le premier modèle de l'action humanitaire au sens actuel !